Revue des Fashion Week – Partie 2

Il y a quelques semaines, je m’étais engagée à revenir sur les points marquants des Fashion Week de Londres, Milan et Paris. Puisque je tiens mes promesses, les voici !

Le concept See Now Buy Now

On a déjà discuté de ce concept et on ne savait pas trop quel designer l’adopterait. La première chose à savoir, c’est que chaque Fashion Week est reconnue pour quelque chose de différent. New York est reconnue pour le prêt-à-porter (ce qui explique pourquoi le concept See Now Buy Now y a été si populaire), Londres pour le streetwear, Milan pour le luxe et la qualité des produits, et finalement, Paris se proclame grande couturière de l’élite de la société (shout out to Gossip Girl #Goals). Ceci étant dit, même si le concept pourrait être très avantageux pour certains designers, il est vrai que pour les marques plus luxueuses, il aurait tendance à « Negates the dream » ou briser le rêve, selon le président de la French Luxury. Dans cet ordre d’idées, la Fashion Week de Londres s’est divisée en deux; ceux qui ont adopté le nouveau concept et ceux qui ont respecté la tradition. Du côté de Milan et Paris, où l’on retrouve une majorité de designers luxueux, il y a une résistance au concept See Now Buy Now et ce, dans le but de préserver une image d’inaccessibilité. En effet, Milan essaie de rendre sa Fashion Week plus inclusive au public mais elle tient tout de même à garder ses défilés traditionnels. Je crois que tout ça fait du sens. Pour certaines compagnies, il est vrai que le concept See Now Buy Now peut être très intéressant mais je crois aussi, en tant que princesse affirmée moi-même, qu’il y a quelque chose de beau à cette inaccessibilité au luxe. Ce dernier me fait rêver et j’adore ça !

fashion-week-2017

Source image

Revue des Fashion Week

Pour ce qui est des points marquants de ces trois Fashion Week et ce, tout en restant dans l’optique de réaction à la société, voici ce qui a retenu mon attention. En règle générale, les designers se sont concentrés sur la politique, la diversité (que ce soit en termes d’âge, de sexe ou d’ethnicité) et la place des femmes dans la société.

Fashion Week de LONDRES

À Londres, Simone Rocha a souligné la diversité en présentant quatre mannequins âgées de plus de 50 ans. Valentin Yudashkin a présenté une collection magnifiquement bien adaptée à la femme moderne et Burberry, avec son défilé See Now Buy Now, a présenté une collection qui a remis en question la façon de voir le corps féminin. Également, Ashish a utilisé sur ses vêtements des slogans comme « More glitter less Twitter », « You are more unbelievable than you think » et « Unity as adversity » pour militer, non seulement pour la femme, mais aussi pour la diversité ethnique.

fashion-week-londres-mlle-frivole

Source image

Fashion Week de MILAN

À Milan, le focus était sur la femme et sa force. Antonio Marras, Prada et Versace se sont vraiment dévoués à démontrer la puissance de la femme par sa séduction, sa force et son égalité. Selon Versace, nous sommes dans une ère où les femmes ont encore à se prouver constamment mais elle affirme aussi qu’en s’unissant, nous pouvons faire une différence. En tant que féministe assumée, je suis bien déterminée à m’assurer que nous atteignons la place que nous méritons dans la société (#girlpower). En termes de diversité, Dolce & Gabbana ont présenté leur collection à travers le concept de la famille. Sur scène, mères, pères, enfants et grands-parents étaient présents pour démontrer ce qu’est une « vraie » femme. Stella Jean a utilisé un point de vue plus politique cette fois-ci en exploitant le thème « Cold War », ajouté à son focus habituel, c’est-à-dire l’ethnicité et l’égalité des sexes.

Fashion Week de PARIS

Ce qui a rendu la Fashion Week de Paris spéciale, ce sont les différents lieux que les designers ont utilisés pour leur défilé. Kenzo présentait la première de La Collection Momento N. 1, un défilé nouveau concept qui se transforme en souper et performance live. Dans le même ordre d’idée, Louis Vuitton a présenté son défilé dans le musée du Louvre (une première, et my god, quelle belle idée!), Miu Miu a utilisé le bâtiment du Conseil Économique Social et Environnemental comme runway, Céline a installé des estrades circulaires qui tournaient pour suivre les mannequins défiler et enfin, Chanel a transformé la soirée en lancement de fusée (juste une fusée dans le fond). La marque Comme des Garçons a été choisie pour présenter sa collection au New York’s Metropolitan Museum of Arts dans la Costume’s Institute (le seul autre designer à avoir présenté une collection dans ce Musée a été Yves Saint Laurent, bravo!). L’art était vraiment au centre des festivités, ce qui, à mon avis, représente bien cette magnifique ville, Ahhh Paris!

fashion week-paris-mlle-frivole

Source image

J’adore la construction, les matériaux et les vêtements mais, je crois que ce que la mode a le pouvoir de raconter, dénoncer et démontrer est encore plus important. Puisque la femme était au centre des Fashion Week, j’en profite pour vous souhaiter une bonne Journée de la Femme (je suis un peu en retard mais ça devrait de toute façon se fêter à tous les jours). Je crois en nous et en notre force, let’s continue to show them what we’re made of

Be strong!

Marie-hudon-blogue-2Marie ♥

Princesse dans l’âme, Marie est une fashionista que l’on remarque de loin. Danseuse de ballet depuis sa tendre enfance, ce sont maintenant les magazines de mode, le bruit des ciseaux sur les tissus et le son des machines à coudre qui la font danser. Tentant de toujours projeter un look classy, Marie a aussi un côté « fofolle » à l’humour fougueux. Passionnée et assoiffée de nouvelles expériences, Marie n’a jamais peur d’en faire trop, que ce soit dans la vie en général ou dans ses choix vestimentaires. Elle aime prendre soin des gens qui l’entoure: amis, famille et maintenant… vous. Elle se fera une joie d’être là pour vous, que ce soit pour des questions, demandes spéciales ou conseils.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *