Revue des Fashion Week – Partie 1

It’s showtime! Les Fashion Week majeures ont débuté le 9 février dernier à New York. Cette saison, le système de l’industrie a changé pour mieux s’adapter au mode de vie digital de notre génération. Les deux prochains articles seront dédiés à faire une revue sur ce qui a été le plus marquant.

On aime ça les Fashion Week, c’est excitant, on a toujours hâte de voir les nouvelles tendances et les nouveaux vêtements des designers et il y a quelque chose d’exclusif par rapport aux défilés. D’habitude, cette excitation doit être refoulée en attendant la sortie des vêtements en magasin, ce qui n’arrive que la saison suivante. En plus, avec internet et les médias sociaux, il devient de plus en plus difficile pour les designers de rester exclusifs. Cette attente donne donc le temps aux compagnies fast fashion de sortir des knockoffs, ce qui fait qu’on finit par se tanner des vêtements avant même qu’ils soient disponibles. Pour contrer cet effet, plusieurs marques, incluant Tom Ford, Tommy HiIfiger, Rebecca Minkoff. Misha Nonoo, Yeezy, Burberry et Alexander Wang ont décidé d’adhérer au nouveau concept See Now Buy Now. Ce nouveau système permet aux brands de présenter leurs collections pour les saisons actuelles et de donner l’accès aux vêtements tout de suite après le défilé. Comme ça, les compagnies utilisent le momentum du défilé et nous on se sent exclusif de pouvoir acheter directement du runway (we’re so cool). De l’autre côté, les designers continuent aussi de montrer les collections à l’avance pour les médias et les acheteurs. Ce concept See Now Buy Later n’est pas accessible par les réseaux sociaux alors que les collections See Now Buy Now se retrouvent partout sur Instagram, Snapchat, Facebook, etc. Les deux concepts sont en train de se diviser entre les Fashion Week. C’est encore en train de prendre place et de se définir, mais je crois que ces changements pourraient être bien pour l’industrie. J’ai hâte de voir où ça va mener (je vous tiens au courant, c’est promis).

Pour ce qui est de la New York Fashion Week (wouhouuuu), j’ai envie de sortir des classiques « les meilleurs outfits » ou « les nouvelles tendances » (j’essaie d’être originale, tsé). À la place, plusieurs designers ont utilisé la mode comme moyen d’exprimer leur réflexion par rapport à la société. Voici quelques messages que je considère comme importants qui ont été transmis lors des défilés.

Politique et Fashion Week

Prabal Gurung et Public School ont introduit des slogans reliés au féminisme (merci!!) et à l’élection de Trump à travers leurs vêtements.

fashion-week-politique

Source photo

Diversité et Fashion Week

La designer Anniesa Hasibuan a non seulement perpétué sa tradition de n’utiliser que des mannequins voilées (concept qu’elle a introduit la saison dernière), elle a également utilisé exclusivement des mannequins immigrantes. Malgré que cela puisse avoir l’air d’une réflexion politique suite aux paroles de Trump, elle dit l’avoir vraiment fait pour les femmes (merci à toi aussi!). Kanye West (Yeezy) a également permis à Halima Aden de faire son début sur le runway portant un hijab.

La diversité a été vue non seulement par rapport aux origines, mais aussi par rapport à l’âge et la taille. Cette diversité représente bien notre société moderne et je crois que pour les défilés See Now Buy Now, c’est important pour les designers de démontrer au public à qui il s’adresse (a.k.a. tout le monde).

diversite-fashion-week

Source image

Liberté, espoir et dignité

Pendant que certains designers ont décidé de transformer le runway en big party (comme Alexander Wang, #turnup!), d’autres marques, comme The Row, ont décidé d’opter pour un concept plus calme et subtil dans le but de transmettre un message de liberté, d’espoir et de dignité.

Dans le même ordre d’idée, Marc Jacobs s’est contenté de seulement 2 rangées de chaises comme runway et a interdit l’utilisation de téléphones cellulaires lors de son défilé pour que le public puisse profiter des vêtements en les regardant avec leurs yeux, plutôt qu’à travers leur écran. Les spectateurs, quelque peu bouleversés de la représentation sans musique et plutôt épurée, se sont fait prendre par surprise lorsqu’à leur sortie, ils ont été accueillis par les mannequins, assis sur des chaises pliantes installées sur le trottoir de Park Avenue, parés à prendre des photos d’eux. Cette surprise a bien conclu la Fashion Week qui nous a laissés perplexes devant cet échange de rôles. On peut dire que Marc Jacobs literally took it outside (#CashMeOusside #HowBowDah), well done!

fashion-week-marc-jacobs

Source image

Voilà les grandes lignes de ce que vous devriez savoir pour la New York Fashion Week. Dans le prochain article, je ferai un retour sur les Fashion Weeks de Londres (du 17 au 21 février), de Milan (du 22 au 28 février) et de Paris (du 28 février au 8 mars).

Voici le lien pour suivre les défilés en direct : http://fashionweekonline.com/live

Bons défilés!

 

Marie-hudon-blogue-2Marie ♥

Princesse dans l’âme, Marie est une fashionista que l’on remarque de loin. Danseuse de ballet depuis sa tendre enfance, ce sont maintenant les magazines de mode, le bruit des ciseaux sur les tissus et le son des machines à coudre qui la font danser. Tentant de toujours projeter un look classy, Marie a aussi un côté « fofolle » à l’humour fougueux. Passionnée et assoiffée de nouvelles expériences, Marie n’a jamais peur d’en faire trop, que ce soit dans la vie en général ou dans ses choix vestimentaires. Elle aime prendre soin des gens qui l’entoure: amis, famille et maintenant… vous. Elle se fera une joie d’être là pour vous, que ce soit pour des questions, demandes spéciales ou conseils.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *